Les dernières chroniques :

dimanche 20 août 2017

Sensible


Un article assez personnel, où je me livre encore une fois. J'ai toujours été très sensible, depuis toute petite. Même si ça ne se voit toujours pas. Des années maintenant que je me construis cette carapace, pour lutter contre ma sensibilité. Mes larmes s'échappent moins qu'avant, mais quand je suis à bout, la carapace s’effrite et les poussières de larmes n'en font qu'à leur tête. La dernière fois au boulot, je me suis prise la tête avec une cliente car je n'étais pas d'accord avec elle et que j'ai défendu ma collègue sur sa manière de faire, et vas y que tu te prends dans la tête que tu n'es pas commerciale, pas faite pour ce métier, tout ça parce que tu ne t'es pas écrasée face à cette cliente. Alors j'ai craqué. Pourtant je déteste ça, pleurer devant quelqu'un, mais quand tu es quelqu'un de très sensible et qu'on te pousse à bout, c'est foutu. Alors tu essaies de te reprendre, mais c'est dur, tu essaies de sourire, mais avec les larmes qui n'arrêtent pas de couler, ça rend comme un tableau un peu...bizarre. Mais ne vous inquiétez pas, deux personnes adorables m'ont consolé après. Et puis hop, c'était reparti, le sourire était là. Bien sûr, après on te dit de ne pas prendre tout à coeur, que ça ne sert à rien, patati et patata... mais des fois, j'aimerais bien que vous soyez à notre place, et voir que c'est loin d'être facile. Et surtout, quand on pleure, arrêtez de nous dire "faut pas pleurer", c'est encore pire car là c'est une fontaine qu'on devient. Alors laissez nous évacuer quand on en a besoin. Si les larmes ont décidé de suivre leur chemin, laissez les faire, ça ne peut que nous faire du bien, car leur rivière est là pour ça. N'ayez pas honte d'être trop sensible, ça fait parti de vous.

vendredi 18 août 2017

Wonder

Auteur : R.J Palacio
Edition : Pocket Jeunesse
Parution : 2013
Pages : 405 

Je m'appelle August.
Je ne me décrirai pas.
Quoi que vous imaginiez, c'est sans doute pire.
Né avec une malformation faciale, Auggie n'est jamais allé à l'école.
A présent, pour la première fois, il va être envoyé dans un vrai collège...
Pourra-t-il convaincre les élèves qu'il est comme eux, malgré tout ?

 
C'est dur de décrire un tel roman. J'avais déjà lu Wonder lors de sa sortie en France et depuis un bon moment j'avais envie de le relire. Vu qu'il est prévu une adaptation cinématographique pour la fin d'année, je me suis dis que c'était le bon moment ! Et que j'ai bien fais de m'écouter et de relire les livres que j'ai envie, sans me mettre de pression parce que j'ai une énorme pile de livre qui m'attends. J'ai encore une fois passé un merveilleux moment, et cette relecture renforce encore plus le coup de coeur que j'avais eu en 2013.

Je pense que c'est un livre qui devrait être lu par tout le monde. Petits et grands. Surtout dès le plus jeune âge afin d'ouvrir les yeux aux enfants qui prennent plaisir à se moquer ouvertement d'autres enfants qui sont différents d'eux. Mais ils ne sont pas différents, ils sont comme tout le monde. Auggie le dit bien, il a été lui même, et c'est pour ça qu'on l'aime autant. 
Je ne sais pas si vous imaginez le taux d'émotions que contient ce livre, on est à du haut niveau ! On peut passer du rire aux larmes sans qu'on s'en rende compte. Mais aussi par la colère et l'injustice. Car oui, c'est injuste de regarder quelqu'un de travers car il a une déformation faciale. C'est injuste de le traiter de monstre, d'alien ou d'orque comme dans Le seigneur des anneaux. Pour ma part je vois tous les jours des tonnes et des tonnes de personnes et ça m'est arrivée de voir des personnes avec plein de taches sur le visage, des cicatrices, ou avec une déformation. Jamais, mais oh combien jamais je ne baisserais les yeux devant cette personne, cela reste un être humain avant tout, qui ne demande que le respect de tous.

C'est pour ça qu'il FAUT lire ce livre. C'est une magnifique leçon de moral, qui mérite d'être reconnu. Auggie nous donne une claque comme il faut. Wonder est une merveille, une bouffée d'humanité, d'espoir, de bonté et surtout, un appel à la tolérance. 

 

mercredi 16 août 2017

Celle que je suis


Celle que je suis. Qui je suis ? Je suis un Totoro qui aimerait pouvoir hiberner l'été, pour attendre l'arrivée de l'automne, ma saison d'amour de tous les temps. Je suis cette personne qui aime dormir, mais qui se lève très tôt, MAIS qui se recouche quand elle le peut. Car pouvoir se recoucher dans son lit bien moelleux, qu'y a-t'il de mieux ? Je suis ce Totoro imparfait, qui fait un bon 40 (pas la pointure), avec un petit bidon, ET non je n'ai pas le ventre plat, et c'est pas grave. Je suis cette personne qui peut réécouter une musique 1000x, sans m'en lasser. Casanière et solitaire. J'aime rester chez moi, lire lire lire, regarder des séries, un films, ou des vidéos, geeker, glander, cocooner, un plaid, un chat, un livre, je suis heureuse. ET encore plus en automne/hiver. J'ai une meilleure amie qui a ses premières lunettes, et on a eu de beaux fous rires lors des essayages. Un meilleur ami qui est prêt à tout pour me trouver LA figurine que je veux, à vouloir me faire rire et être là, même de loin. Lors des saisons froides, je suis cette personne qui se console avec un chocolat chaud avec de la chantilly et et et de la guimauve parce que C'EST TROP BON. J'aime pleurer de rire devant Guillaume & Kim, ce sont eux qui me font le plus de bien. Je suis ce Totoro qui a des petites mains, des petits pieds et des petites oreilles. Je suis cette personne blanche de peau, qui n'aime ni bronzer, ni la plage, ni l'été et je m'en porte très bien ! Je suis moi, celle qui aime rêver, rester une enfant, et j'espère garder ces yeux d'enfants toute ma vie. Et je me rend compte que ce blog est mon tout, mon défouloir, c'est moi tout simplement.

ALORS maintenant, à vous en commentaire ! Même ceux qui me suivent sans avoir l'habitude de commenter, je veux savoir qui vous êtes, ce que vous aimez, vos passions, votre saison préférée, votre livre préféré, le plat que vous aimez le plus, et d'autre chose ! 

mardi 15 août 2017

L'attrape-rêves

Auteur : Xavier-Laurent Petit
Edition : L'école des loisirs
Parution : 2009
Pages : 280
 
Louise vit au bout du monde, tout là-haut, dans une vallée belle et rude dont les rares habitants n'aiment pas se mélanger avec ceux " d'en bas ".
Alors, quand un nouvel élève déboule dans la classe en cours d'année, Louise, comme les autres, pense à une erreur. Non seulement Chems n'est pas de la vallée, mais il est différent, avec ses cheveux longs, la couleur de sa peau, la vieille caravane dans laquelle il vit avec sa mère au milieu des bois... C'est cette différence que Louise trouve attirante. Elle est bien la seule. Pour les autres, comme son père, un étranger n'a rien à faire dans la vallée où le travail manque, où la scierie du coin bat de l'aile.
Louise se sent coupée en deux. Mais Chems va prouver qu'il aime cet endroit comme s'il y était né. Quitte à le défendre au péril de sa vie.
 
 
Un livre lumière,  voilà ce qu'est L'attrape-rêves. Une petite merveille, une bouffée d'oxygène, un livre qui mérite d'être plus connu. Merci Margaud de m'avoir donné envie de le sortir de ma PAL, je ne regrette pas une seule seconde ! En plus avec le changement de température il est arrivé au moment parfait.

Ce que j'ai le plus aimé, c'est l'atmosphère feutrée du roman, moi qui aime l'automne et l'hiver, je n'ai pu qu'être servi vu que l'histoire se passe pour la plupart du temps lors de ces saisons et que les descriptions sont folles de réalisme. L'auteur nous dépeint un tableau de personnages qui sont un parfait miroir de notre société, misant tout sur les relations et les cases. Louise tombe sous le charme de Chems, qui, pour les villageois, est un étranger. Pour eux il n'a rien à faire ici. Louise se sent donc gênée de vouloir le connaitre ou de passer du temps avec lui en dehors de l'école, comme une parenthèse qu'elle souhaite cacher à ses proches. Je l'ai trouvé fabuleuse ! Mature et bouleversante. Chems est sauvage et solitaire, il représente l'indépendance, la force et le courage de sortir des sentiers battus. Les personnages apportent vraiment quelque chose à l'histoire...Le père de Louise, Dolores ou encore M.Harrison, bien qu'on le voit très peu, est la petite touche d'étincelle du roman.

Rien ne nous aide mieux à vivre que les mots.

La plume est captivante, magnifique et envoutante. Je voyais chaque personnage, chaque paysage. Les thèmes abordés sont forts et bien exploités, l'Amour, la famille, la protection de la nature... tout y est traité d'une manière très juste et sans artifices.

Une lecture qui m'aura vraiment fait passer un bon moment, et qu'on se surprend à vouloir savourer autant que possible. Comme Margaud, j'aime de plus en plus ce genre d'histoire où le récit se déroule dans un petit village paumé où tout le monde se connait et où les secrets sont bien gardés. Je vous encourage à découvrir ce petit bijou, je compte d'ailleurs lire d'autres livres de l'auteur afin de retrouver sa belle écriture.

J'en achète bien plus que je ne peux en lire, j'aime leur compagnie. La vie a besoin de livres... Des millions de gens vivent sans lire, Louise, mais ce qu'ils ignorent, c'est qu'on vit infiniment plus en lisant.    

dimanche 13 août 2017

Ce coup de coeur qui n'en est plus un


Déjà, j'aimerais savoir qu'est ce qu'un véritable coup de coeur pour vous. Quelles sont les sensations que vous font vivre CE coup de coeur qu'on ne voit pas venir, celui qui déchaine tout, en un coup de vent. Pour moi, c'est celui qui me fait vibrer, comme Inséparables, celui qui me fait voyager, comme Quelqu'un qu'on aime, celui qui me fait pleurer, comme Boys don't cry, celui qui me rend nostalgique, comme Nos âmes jumelles, celui qui m'émerveille, comme Le cirque des rêves, celui qui m'envoute, comme Le nom du vent, ou encore celui qui me fait rêver, comme Harry Potter, Ewilan...ou encore celui qui me fait frissonner, comme L'épouvanteur, OU encore celui qui a fait chavirer mon coeur, comme A comme aujourd'hui...
Il y a ces coups de coeur qui restent, ceux qui sont ancrer au plus profond de nous, et qui ne s'éloigneront pas. Mais il y a aussi ceux que quand des années plus tard on y repense, on se dit que si on le relirait, on aimerait moins, ou plus autant qu'avant. Pourquoi ? Parce qu'on change, nos goûts changent. Il ne faut pas s'en vouloir. Avant j'aimais la romance mielleuse, maintenant elle me rebute, et dès qu'il y a la moindre histoire d'amour niaise, je lève les yeux au ciel. J'ai besoin de quelque chose qui me fera vibrer, ou alors que ce soit réaliste, que ça ne se finisse peut-être pas bien même si on le voudrait (SPOILER : MERCI La La Land).
Bref, tout ça pour dire que ce n'est pas grave si on aime pas un livre autant qu'avant, le principal est qu'on l'ai aimé à ce moment là, et qu'il nous a fait passer un merveilleux moment.

vendredi 11 août 2017

Mes bibliothèques

Coucou tout le monde ! Depuis un petit moment je réfléchis à cet article un peu spécial où je vous présente mes bibliothèques. Je pense que comme beaucoup de lecteurs je ne suis pas la seule à les chérir comme il se doit. Vous aussi vous aimez vous poser devant elles, en les regardant avec des yeux débordants d'amour ? Moi j'adore. 

Ma première bibliothèque. Sans doute une de celles que j'affectionne le plus ! Il faut savoir que je n'ai pas de rangement particulier en fait. Je range des livres par maison d'édition quand celles ci vont bien ensemble. Ici nous avons une partie de Pocket Jeunesse et toute ma collection de Sarbacane qui risque de s'agrandir encore et encore...

En dessous de la première étagère, se trouvent beaucoup de mes beaux livres que je collectionne. Livres sur le Japon, Harry Potter, les bandes dessinées d'Anne Montel et Loïc Clément, mes livres sur le Hygge, avec quelques beautés sur le monde de féerie, notamment le grand livre de Spiderwick que je recherchais depuis des lustres ! C'est une étagère que j'aime énormément, car je suis raide dingue des livres de collection dans les genres que j'aime.

La bibli juste à côté. Que j'adore aussi (je les aime toutes !) notamment car il y a la série de L'épouvanteur que j'aime d'amour. Je pense d'ailleurs ne pas tarder avant de lire le 6ème tome. Mais aussi car il y a ma magnifique boite à musique de Totoro, qui joue l'air exacte de Tonari no Totoro...magique !
En dernier de cette bibli, vous y retrouverez la plupart de mes bandes dessinées et albums illustrés. Vous pouvez y voir l'adaptation d'Ewilan et Ellana en BD, les Amulet que je lis petit à petit et que j'aime énormément, j'en ferais d'ailleurs un article complet ! 

Ma préférée sans aucun doute. Pas de rangement particulier, juste des livres qui vont bien ensemble. Les nathan avec les Gallimard, Lumen avec Rageot... Il y aussi Le nom du vent qui a été un de mes plus gros coup de coeur, J'ai avalé un arc-en-ciel et La Passe-Miroir bien entendu !
Et puis on y trouve plein de petites Pop que j'adore, celle de La Belle et La Bête bien entendu, mais aussi les objets taille réelle de Lumière et Big Ben !

Une petite bibli, qui réunit mes livres de Pierre Bottero avec Ewilan. J'aimerais d'ailleurs les avoir en grand format pour pouvoir les relire dans leur première édition, comme les Ellana. On y trouve Le pays des contes, une série chouchou que j'aime surtout me lire en hiver. Vivement que je lise le tome 5 qui sera bientôt en ma possession ! Il y a aussi ma collection de L'école des loisirs, et ma jolie photo avec Margaud quand on était allé à Disneyland   

Et celle ci, c'est celle qui se trouve dans ma chambre ! La première créée. Je l'aime d'amour ! On y trouve pas mal de livres contemporains et jeunesses aussi. On peut y voir Le cirque des rêves qui est un de mes livres préférés !
La dernière étagère est sans aucun doute ma favorite, celle dédiée aux beaux livres de l'imaginaire, féerie... Il y a de vraies pépites et de belles merveilles ! J'adore me poser devant et les feuilleter.

Et ma dernière étagère et pas des moindre : celle de mes mangas ! Il n'y sont pas tous car je n'ai pas pu tout mettre mais il y a ceux que j'aime énormément, Card Captor Sakura, Tsubasa Chronicle, Moving Forward, Dengeki Daisy etc... Celle là date de très longtemps !


VOILA ! J'espère que cet article vous aura plu ! J'y ai prit beaucoup de plaisir à le faire pour ma part :) Sinon j'aimerais beaucoup que vous me disiez de quelle façon vous rangez vos bibliothèques, combien vous en avez, etc... ! Des bisous !
 

mercredi 9 août 2017

Meilleur(e) ami(e)


Un article un peu personnel, mais que je dédie à cette personne que j'aime tant ; ma meilleure amie. Celle que j'ai rencontré grâce à une passion commune. La vie a fait qu'ont se soient trouvées et rien que pour ça je le dis : la vie est bien faite. J'ai mis plusieurs années à me rendre compte que c'était elle, ma meilleure amie, mais en fait c'était évident. Je n'ai pas besoin d'une tonne d'amis, tant que je l'ai elle, tout va bien. Ta ou ton meilleur(e) ami(e), c'est cette personne avec qui tu va te prendre un bon fou rire pour pas grand chose, celle avec qui tu as de l'autodérision, et beaucoup d'affection. C'est cette personne avec qui tu t'en fiche de la différence d'âge, on a beau avoir environ 20 ans d'écart, je ne me suis jamais senti aussi bien avec quelqu'un. C'est aussi cette personne qui va te remettre les idées en place, t'ouvrir les yeux, te faire grandir. C'est cette personne à qui tu fais un énorme câlin parce qu'on ne s'est pas vu depuis un moment. C'est cette personne avec qui tu impose un rituel : (shopping l'après midi et sushis le soir pour nous). C'est cette personne que tu aime tant, parce que sans elle ton quotidien serait plus terne.
Et vous, vous avez un/une/des meilleur(e(s)) ami(e(s))  ? Racontez moi tout sur cette personne qui vous est si chère et pourquoi vous tenez tant à elle ^.^